Un rapport sexuel sans consentement est un viol… Logique, non ? Du moins, cela devrait l’être.

Un rapport dans consentement est un viol, alors pourquoi seuls 8Âą pays europĂ©ens sur les 31 soumis Ă  l’analyse d’Amnesty International sont dotĂ©s de lois qui dĂ©finissent le viol sur la base de l’absence de consentement. Les autres pays (dont la France), en revanche, caractĂ©risent le viol par d’autres Ă©lĂ©ments, comme le recours Ă  laLire la suite « Un rapport sexuel sans consentement est un viol… Logique, non ? Du moins, cela devrait l’être. »

La résilience

Je reviens (après une longue absence) avec un article qui me tient Ă  cĹ“ur. J’ai aujourd’hui envie de vous parler de la notion de rĂ©silience (oui, oui cette notion dont tout le monde parle en ce moment) Parce que j’en parle beaucoup dans mon blog, mais qu’est- ce que la rĂ©silience ? Et surtout qu’est-ce-qu’elle signifieLire la suite « La rĂ©silience »

La contraception fĂ©minine – un choix (vraiment) Ă©clairĂ© ?

La pilule contraceptive est la mĂ©thode la plus utilisĂ©e dans les pays industrialisĂ©s. Le nombre estimĂ© de femmes recourant aux contraceptifs oraux combinĂ©s (COC) dans la population mondiale est estimĂ© Ă  plus de 90 millions. L’efficacitĂ©, l’accessibilitĂ©, la facilitĂ© d’emploi de la pilule en assurent encore un grand avenir. La pilule contraceptive est prescrite systĂ©matiquementLire la suite « La contraception fĂ©minine – un choix (vraiment) Ă©clairĂ© ? »

Les Ă©motions sont un langage qui nous est demandĂ© d’Ă©couter plutĂ´t que de combattre !

« Nos Ă©tats Ă©motionnels, quand ils sont ignorĂ©s, rejetĂ©s, refoulĂ©s, entrainent une dĂ©pression latente ou bien des situation de crise pouvant aller jusqu’Ă  la maladie », affirme Katia Bougchiche dans son livre l’Éveil des Sorcières La notion de maladie (mal-Ă -dit) se dĂ©finit comme Ă©tant l’expression d’un conflit intĂ©rieur, d’un Ă©vĂ©nement marquant voir traumatique et d’un conflit Ă©motionnelLire la suite « Les Ă©motions sont un langage qui nous est demandĂ© d’Ă©couter plutĂ´t que de combattre ! »

La culpabilitĂ© d’ĂŞtre une victime…

«Mais qu’est-ce qu’elle a ?! Pourquoi elle nous fait ça ? Franchement avec tout ce qu’on a fait pour elle. Elle devrait ĂŞtre reconnaissante et Ă  la place elle nous fait honte !» ou alors «C’est l’adolescence, ça lui passera, les filles c’est comme ça, toujours Ă  se plaindre et en faire trop !» ou encoreLire la suite « La culpabilitĂ© d’ĂŞtre une victime… »

Ă€ la (re)dĂ©couverte de mon fĂ©minin (sacrĂ©?)

Aujourd’hui j’ai mes règles. Je le vis mal. Comme tous les mois. Avoir mes règles n’a pas Ă©tĂ© une bĂ©nĂ©diction pour moi. Loin de lĂ . Chaque mois je souffre. Au-delĂ  de la souffrance des règles. C’est dur. Pourquoi je dois endurer ça ? Mes règle je ne les accepte pas. Mes règles je les dĂ©teste. JeLire la suite « Ă€ la (re)dĂ©couverte de mon fĂ©minin (sacrĂ©?) »

Qu’est-ce que le viol ?

En France, « Le viol est dĂ©fini par le Code pĂ©nal (article 222-23) comme tout acte de pĂ©nĂ©tration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise. C’est un crime passible de la cour d’assises.On distingue le viol des autres agressions sexuelles Ă  travers l’existence d’un acte deLire la suite « Qu’est-ce que le viol ? »

Il n’y a pas de mots pour en parler mais surtout pas d’oreilles pour Ă©couter !

Plonger dans la rĂ©alitĂ© des violences sexuelles, c’est entrer dans le cercle de l’enfer. Des actes souvent proche de la torture. C’est aussi l’enfer des menaces, de l’emprise psychologique, de l’incomprĂ©hension qui rend fou, du silence qui emmure. Un enfer qui hante. Un enfer qui salit. Un enfer dont personne ne voudrait jamais avoir Ă Lire la suite « Il n’y a pas de mots pour en parler mais surtout pas d’oreilles pour Ă©couter ! »